WA Tlemcen: Les fans veulent fêter l’accession face au WAM

Après le précieux nul ramené de Mohammadia samedi dernier face au SAM, les protégés de Kheireddine Kherris ont, encore une fois, creusé l’écart en le portant à 14 points, et ce suite à la défaite de leur rival, l’OMA, à Koléa.

Certes, la mission des camarades de Abderrahmane Boukhiar est presque terminée du fait qu’ils ne sont qu’à quatre points du sacre, mais ils sont appelés toutefois à glaner les trois points du prochain match face à la lanterne rouge, le WAM, pour officialiser leur retour en Ligue 2.

Pour cette raison, les fans du Widad Tlemcen comptent envahir le stade «Akid Lotfi» en vue de fêter l’accession de leur club, tout en remerciant tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce sacre, en l’occurrence les joueurs, le staff technique, les dirigeants ainsi que les autorités locales. Les gars des Zianides, qui ont repris le chemin du stade une journée après le nul flatteur ramené de la ville des oranges, ont cravaché dur pour aborder ce match dans de très bonnes conditions, même s’ils joueront sur leur terrain et devant leur public face à une équipe mostaganémoise dont le sort est déjà scellé.

Certes, la mission parait abordable pour les coéquipiers de Boughalia, mais le coach Kherris n’a cessé, tout au long de la semaine, de mettre en garde ses joueurs contre tout excès de confiance.

En football, il ne faut jamais sous-estimer l’adversaire. Pronostiquer une victoire certaine des «bleu et blanc» est un exercice interdit, cela tendrait à négliger cette équipe du WAM qui, bien qu’étant relégable, se présente comme étant un rival à prendre avec sérieux. Les équipes qui l’ont affronté et battu ne nous démentirons pas, car ils ont éprouvé les pires difficultés avant de s’imposer face à cette jeune équipe. Donc, les protégés de Kherris auraient tort de prendre cet adversaire à la légère.

Ces derniers savent qu’ils n’ont plus que ce match pour savourer amplement le bonheur du sacre, même si le championnat n’est pas encore terminé. Une chose est sûre, les camarades de Saïdi seront soutenus par un très nombreux public qui ne manquera pas de créer l’ambiance de grande fête.

Chergui Abdelghani (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *