WA Tlemcen: L’équipe fanion sur la bonne voie

aaaaaaaaaaaaaaa

Les choses sérieuses ont commencé du côté de Tlemcen où le WAT a enregistré de grands changements à tous les niveaux. Il fallait s’y attendre après l’élection du nouveau président du CSA, Nasr Eddine Souleymane, l’ancien directeur administratif et financier du Wided, qui n’est plus à présenter au vu de sa longue expérience en matière de gestion de football. Cette élection a débouché sur la démission de Bourayou Abdelatif de la barre technique.

Pour pallier ce départ, le nouveau président a tout de suite porté son choix sur Kheir Eddine Kherris qui a assuré l’accession en DNA de l’IRB Maghnia. Ce choix n’est pas fortuit, au contraire, il répond à un certain nombre de critères. D’abord, Kherris connait bien la maison widadie et jouit d’un grand respect au sein du public tlemcénien. Concernant ses adjoints, il faut savoir que Kamel Hebri et Fethi Zitouni ont été maintenus. Face à l’ASMO en match amical, les Bleu et Blanc ont prouvé que l’on peut compter sur eux, en faisant preuve de discipline tactique et d’une parfaite organisation sur le terrain.

Les Widadis auraient pu l’emporter si le tir de l’excellent Benfoula n’avait pas percuté la transversale. En fin de partie, le nouveau président du CSA, Nasr Eddine Souleymane, s’est montré satisfait de la prestation de son équipe. «On commence à y voir plus clair. Notre satisfaction réside dans le fait que le groupe adhère parfaitement à la ligne de conduite du staff technique. L’équipe est en net progrès et j’espère qu’on sera prêt pour le début de la compétition», nous a-t-il affirmé. Il est certain que le nouveau responsable du WAT est investi d’une lourde responsabilité, celle de remettre le WAT à sa place, dans l’antichambre de l’élite, et réaliser le rêve des milliers d’inconditionnels widadis. Ces derniers souhaitent néanmoins une stabilité au niveau du staff technique et de l’équipe dirigeante afin de permettre au WAT d’atteindre les objectifs assignés et, surtout, de mettre fin à ce marasme qui n’a que trop duré.

De leur côté, Nasr Eddine Souleymane et ses proches collaborateurs ont promis de ne ménager aucun effort pour mettre tous les moyens à la disposition du staff technique et des joueurs pour décrocher une accession que tout Tlemcen attend, à condition que les autorités locales s’impliquent dans ce séduisant projet. En tout cas, le coach tlemcénien est satisfait du travail accompli jusque-là. Ce qui est de bon augure pour le championnat, même si certains volets restent à parfaire. Kheir Eddine Kherris aura encore une semaine pour procéder aux ultimes réglages pour mettre tous les atouts du côté de son équipe et bien entamer le championnat. Pour cela, selon une source proche du club, les Widadis recevront leurs hôtes au stade Akid Lotfi, l’équipe n’ayant pas trouvé ses repères au stade des trois Frères Zerga, selon certains dirigeants. A propos du recrutement, les responsables du WAT ont engagé de nouveaux joueurs pour donner une solide assise à leur équipe. Il s’agit de Louh (USMH), Boughalia (IRBM), Mendassi (CRBBB), Habchi (SCMO), Belhadj (OMA), Boukhiar (CRBBB), Koula (SCMO), Benfoula (ASMO) pour ne citer qu’eux-cela. En somme, avec le retour de Kherris à la barre technique et des anciens joueurs du club, le WAT dispose de deux atouts considérables et peut aspirer jouer les premiers rôles et revenir au-devant de la scène.

 M. Zeggai

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *