WAT1 WAM 0 : les Tlemceniens presque au palier supérieur

Par O.B.Stambouli 

OPOW Akid Lotfi, temps printanier, pelouse en bon état, affluence nombreuse bon arbitrage de Mr Hamel, service d’ordre et Samu présents.

WAT: Hadji Omar, Mendaci, Boukhiar, Boudelel, Saidi, Kella, Attia, Kahlouche, Hadji Djamel, Boughalia (Belhadj Oussama), Habchi (Louh)  ENT: Kheris.

But : Hadji Djamel (39) WAT

Un match à suspense jusqu’à la dernière minute de jeu qui a opposé le leader en quête d’une victoire pour valider officiellement son billet pour la ligue 2 professionnelle Mobilis et du WAM pour une victoire de prestige face au leader le tout devant un public des grands jours.

Pour en revenir au match disons que durant cette première manche a été très équilibrée entre deux formations qui cherchaient la victoire et surtout les visiteurs, car n’ayant rien à perdre mais tout à gagner et chacune d’elle, a eu deux nettes occasions d’ouvrir le score.

La première sur un centre de Boukhiar, Boughalia s’élève plus haut que les défenseurs mais sa reprise de la tête passera à côté des montant de Boucherif  (09) et la seconde sur un retrait de Mendaci, le ballon atterrit dans les pieds de Habchi qui rate alors qu’il était très bien placé (26).

Les gars de Mostaganem ont eu une bonne opportunité par Beloufa qui rate sur un centre de Lakehal venu de la droite et alors que l’on s’acheminait vers ce score de parité, et sur une action de Boughalia qui arrive à centrer et Hadji Djamel d’une belle tête piquée trompe la vigilance de Boucherif qui ne pouvait que constater les dégâts (39). C’était tout de cette première mi-temps, qui sera sifflée  sur ce score de 1/0.

De retour des vestiaires, on a eu droit à une seconde manche plus animée du côté des visiteurs qui n’avaient rien à perdre et revenir mais les Tlemceniens auraient pu inscrire d’autres buts si les attaquants étaient plus lucides devant les bois.

L’excès de précipitation a fait que le résultat ne changera, car le leader va jouer la prudence et malgré quelques escarmouches, le score n’évoluera pas et c’est sur cette précieuse victoire, du WAT et sur ce score de 1/0 que l’arbitre sifflera la fin de la rencontre dans un fair-play exemplaire, donc une victoire qui voit le WAT n’être qu’à un point du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *