La zone semi-industrielle fait sa toilette

Les industriels et opérateurs économiques de Hennaya (10 km au nord de Tlemcen) ont-ils pris conscience de la situation environnementale de leurs unités de fabrication, surtout en matière de salubrité et de propreté ? Oui, certains sont passés même à l’action.

En effet, pas plus tard qu’hier, dans la zone d’activités de Mohamed Khémisti, à l’ouest de la ville de Hennaya, une opération, ‘grand nettoyage’, a été organisée avec l’appui de la daïra et la commune de Hennaya.

Des camions, des dumpers, des tractopelles, des chargeurs et de nombreux agents de l’APC et employés des entreprises économiques, activant dans cette zone semi-industrielle de 86 lots (créée en 1973), ont été mobilisés pour réaliser un ramassage de macro-déchets éparpillés, au sein et aux alentours de cet espace industriel, où les déchets ménagers et industriels s’amoncelaient devant les entreprises et à l’entrée même de cette zone d’activités.

Il est à rappeler, que la gestion des déchets solides est assurée par les services de l’APC pour les ordures ménagères. « Cette opération de propreté et d’entretien vise à assurer un environnement sain aux employeurs, employés et visiteurs de la zone d’activités de Hennaya. Elle sera suivie par de prochaines actions collectives afin de réduire les points de dépôts de déchets solides, et ramasser les déchets légers et volants, tout autour de cette zone d’activités, qui constituent une vraie menace pour la santé des personnes et l’environnement.

Tous les employeurs de cette zone d’activités sont conscients des risques et des impacts sur l’environnement immédiat de leurs entreprises. La zone semi-industrielle de Khémisti constitue le cœur battant du développement économique de la commune de Hennaya d’où son importance stratégique et la place du choix qu’elle occupe dans le cadre de la politique de développement industriel prônée par les pouvoirs publics.

Ainsi, la qualité de gestion, de gouvernance et d’entretien de cette zone semi-industrielle constitue la clé de voûte du progrès industriel de toute la région. D’autre part, sa propreté et ses normes d’hygiène constituent un élément essentiel de la stratégie d’attraction des investissements locaux et des clients. Je souhaite que cet espace soit une zone semi-industrielle modèle et attirante, mais nous tous devons se mobiliser plus fortement », tel est le credo de Kheira Telli, cheffe de la daïra de Hennaya.

Par ailleurs, une équipe des Travaux publics a été dépêchée, dans la même journée, le long de la route menant de Haï Khemisti, à cette zone, pour contenir et éliminer le spectacle des détritus et l’amoncellement des déchets jonchant cette route et l’accès principal de la zone d’activités.

Si cette louable initiative a été très appréciée par certains habitants de Hennaya, il n’en demeure pas moins que de nombreux riverains ne cessent de se plaindre de la situation déplorable de certains quartiers de la ville de Hennaya où le spectacle est vraiment hideux, en cette saison estivale et ce, malgré les efforts déployés par des membres d’associations de l’environnement et agents de ramassage des ordures de la commune, qui n’arrivent pas à juguler les herbes et déchets qui jonchent certaines rues de cette commune.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *